Top

La visualisation positive

Laetitia Tortosa Sophrologue / Visualisation positive  / La visualisation positive

La visualisation positive

Les avancées médicales en imagerie cérébrale ont permis d’affirmer que le cerveau ne fait pas la différence entre les situations vécues et celles imaginées.
Les régions cérébrales activées lorsque l’on imagine une situation sont les mêmes que lorsque l’on vit réellement cette même situation. Dans les 2 cas, les aires motrices du cortex s’activent. Il existe une véritable corrélation neuro-fonctionnelle entre imaginer une action et l’accomplir réellement, d’où l’importance de la visualisation positive.

La visualisation positive prépare à une situation stressante en permettant d’installer neurologiquement le calme et le positif.
En effet, la nouveauté, les changements et les incertitudes stimulent la sécrétion d’hormones du stress. En revanche, si le cerveau sait à quoi s’attendre, il sécrète moins d’hormones du stress.
La visualisation positive est un travail de préparation mentale limitant le stress le moment venu de vivre réellement une situation.

Le psychologue et pharmacien français Emile Coué a travaillé sur l’impact de la parole et de l’imagination dans la guérison de ses patients. Il est arrivé à la conclusion suivante : si l’imagination et l’effort volontaire entrent en opposition, grâce à son caractère évolutif, ce sera l’imagination qui l’emportera.

Une information arrive à notre cerveau via nos 5 sens. Pour un résultat optimal, il ne s’agit pas seulement de voir ou d’entendre, mais également de sentir, ressentir, goûter. Partant de ce constat, la visualisation positive utilisée en sophrologie met tous nos sens en éveil.
Ce qui est vécu de façon positive lors d’une sophronisation s’inscrit dans le cerveau comme expérience vécue.

Les pensées parasites et les ruminations deviennent une réalité si elles sont répétées. Plus nous portons notre attention sur une pensée ou une action, plus notre mental a tendance à amplifier celle-ci. Donc plus nous pensons de façon pessimiste et plus nous allons créer un problème insurmontable et envahissant. En revanche, plus nous visualisons du positif, plus celui-ci va s’ancrer dans notre mental et y chasser les pensées anxiogènes. La visualisation positive est un cercle vertueux très constructif.

Utiliser une formulation positive fixe l’attention sur la solution et non plus sur le problème.
Je vous invite donc à adopter des phrases et images mentales positives et affirmatives le plus souvent possible afin que cela devienne une habitude, un automatisme.
Focalisez-vous sur ce que vous voulez et non pas sur ce que vous ne souhaitez pas.

laetitia