Top

Le burn down étudiant

Laetitia Tortosa Sophrologue / Burn down étudiant  / Le burn down étudiant

Le burn down étudiant

Selon une étude réalisée par l’institut Harris Interactive en 2014, 22% des étudiants en France sont confrontés au surmenage et risquent de faire un burn down avant la fin de leur cursus.
68% des étudiants interrogés ont fait part de tristesse ou de déprime ressenties au cours des 12 derniers mois. Plus de 50% d’entre eux ont affirmé ne plus avoir confiance en eux et « se sentir bons à rien ».

Qu’est-ce que le burn down étudiant ?

Il s’agit d’un sentiment de désillusion, une sensation d’être « au bout du rouleau », la peur de l’avenir.
Les principales causes du burn down sont :
– un manque important de sommeil
– une fatigue chronique
– une alimentation déséquilibrée
– une santé psychique fragile.

Dans les cursus d’études longues, la fatigue psychique vient s’ajouter à la fatigue physique. Certains étudiants ont l’impression de passer leur temps à travailler, sans espoir d’un avenir encourageant. La fatigue et l’anxiété chroniques s’installent alors dans leur quotidien.

Pour des raisons économiques, certains étudiants se voient obligés de cumuler études et travail à temps partiel pour subvenir à leurs besoins. La charge de travail est alors alourdie et amenuise les possibilités de détente. La fatigue physique devient trop importante pour mener à bien le cursus universitaire et garder l’équilibre émotionnel nécessaire.

Dans un quotidien à la vie sociale souvent chargée et à des exigences universitaires élevées, la moindre difficulté soudaine dans la sphère personnelle peut parfois conduire ces étudiants au burn down, les laissant glisser vers une spirale où déceptions et désillusions augmenteront l’anxiété, ce qui aura de fortes répercussions en matière de concentration et d’estime de soi.

Les exercices de sophrologie offrent la possibilité aux étudiants de retrouver la confiance perdue, de redécouvrir leurs perceptions corporelles et leurs ressentis mentaux, d’accepter leurs limites et leurs imperfections, d’apprendre à faire des pauses pour profiter du moment présent en restant à l’écoute de leurs besoins essentiels.

laetitia